Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A la question ; « qu'est ce qui pourrait faire renoncer Fillon ? » les journalistes répondait hier « s'il s'effondrait dans les sondages".
 
Mais comme sa base à tenu, et qu'il ne s'est pas effondré, ses détracteurs invoquent aujourd'hui des sondages qui placeraient Juppé en meilleure position. Logique, si on ne peut pas le faire descendre il suffit d'en faire monter un autre, lequel d'ailleurs pourrait se retrouver dans les mêmes difficultés dès qu'il serait mis sous le feu de l'actualité.
 
Drôle de méthode que celle qui consiste à désigner un candidat avec les primaires, et à le dézinguer ensuite parce que finalement un autre candidat ferait mieux dans les sondages.
 
Pourquoi, le PS ne remplacerait il pas Hamon par Vals, qui ferait certainement mieux aujourd'hui dans les sondages.
 
La prochaine fois les LR n'ont qu'à investir tous les candidats et attendre le dernier sondage à la date limite de dépôt des candidatures pour désigner celui qui continue! Un peu comme les chaises musicales ce serait le mieux placé quand la musique s'arrête. Mais quel cirque, car c'est très vite oublié que le candidat au primaire a été désigné sur un programme.
 
Que deviendrait alors les idées pour lesquelles les votants à la primaire se sont déterminés, c'est ça le respect des électeurs ?? Ou comment peut on imaginé que Juppé incarnerait alors les idées de Fillon qu'il a ardemment combattues pendant les primaires.
 
Ce qui démontre que les républicains n'ont que faire de ce que pensent leurs électeurs, seul compte le pouvoir.
 
On reproche à Fillon d'avoir changé d'avis, mais Juppé ne devrait il pas aussi changer d'avis lui qui affirmait naguère qu'il ne serait pas un plan B.
 
La question c'est de savoir si il faut investir le candidat qui fait le meilleur score aux primaires du parti, ou si il faut investir le candidat qui fait le meilleur score sur un sondage national.
 
In Fine, la morale de l'histoire c'est que pour faire un bon candidat il ne suffit pas d'être le candidat le plus aimé par les siens , mais celui qui est aimé par le plus grand nombre....ce qui en fait obligatoirement celui qui est le moins aimé par les siens et un looser à la primaire.
 
http://www.sudouest.fr/2017/02/06/affaire-fillon-pourquoi-alain-juppe-ne-sera-pas-le-plan-b-3172987-625.php

Partager cet article

Repost 0